samedi 18 février 2012

Scènes de ménage

-Non Nicolas, c'est fini.
-Mais chérie, c'est pas possible...
-Après tout ce que tu m'as fait, tout devient possible.
-Tu es injuste. Je me suis déjà excusé et je t'ai promis de changer.
-Promettre, t'excuser, tu n'as fait que ça ces dernières années.
-C'est la preuve que je tiens à toi.
-C'est la preuve que rien ne changera.
-Sois forte. Prends du recul. Nous deux, ça peut pas se terminer comme ça. Je ne suis quand même pas le monstre que tu décris. Oui, j'ai déconné mais je ne suis pas le seul responsable de la situation...
-Et voilà, ça recommence! Je le savais. Tes excuses, du bidon! Tu esquives de nouveau tes responsabilités. Tu vas encore me faire croire que si tu m'as humiliée tant de fois c'est que j'y étais pour quelque chose, que si tu m'as frappée c'est que je te poussais à bout, que si...
-Arrête. J'endosse tout. Je suis à genoux, tu ne peux pas me faire ça... Je t'en supplie...
-Et il retourne la situation... C'est moi qui te fais violence... Manipulateur!
-Oui, tu me fais du mal, tu nous fais du mal...
-On dirait Lucas... Il frappe Hélène avec des larmes pleins les yeux et tout en cognant il l'agonit d'insultes parce que, selon lui, c'est elle qui le pousse à faire ça.
-On en est pas là... Je ne suis pas comme ça.
-Non, c'est fini. Marre de me sentir mal, marre de devoir m'écraser, marre de voir ma dignité piétinée. Je ne suis pas une parasite que tu entretiens. Je ne suis pas dépensière. Je ne suis pas une jeune mineure dont on doit surveiller faits et gestes. J'en ai assez de vivre dans cette suspicion quotidienne, dans cette frugalité monastique, ta pingrerie m'étouffe... Sans parler de ta pouf... Angela...
-Marianne...
-C'est fini, Nicolas.


2 commentaires:

Roots & Herbs a dit…

Ca y est, l'homme de lettres sort du corps du cynique !

Le cynique a dit…

Attention, c'est une allégorie trèèèès subtile, c'est un texte à clefs sans portes...